Syriel Rothk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Partagez | .



MessageSujet: Syriel Rothk   Sam 28 Fév - 23:41

இ Syriel Rothk இ
___ La Gargouille attendant sur son trône de pierre ___









Âge :  2165 ansRace :  GargouilleCamp :  Civil



Sous-race :  Aucune
Sang :  Pur




Potentiel Racial :
Description des Pouvoirs




৩ Dons Raciaux :
☼ Coercition : Syriel se sert surtout de ce domaine pour son "petit" commerce (à voir plus bas). Il l'utilise aussi lors de diverses discussions importantes, notamment s'il doit laisser la vie ou non à une personne passée sur son territoire. Il lui est aussi arrivé de torturer certaines personnes mentalement, mais n'a encore jamais eu recours aux ordres imposés ainsi.
☼ Vide : Syriel utilise ce domaine pour se téléporter facilement, ou accéder à des objets lointains quand il travaille. En combat, il s'en sert pour absorber les attaques magiques de ses adversaires afin de leur faire comprendre que c'est inutile, et passer plus vite aux poings, plus à l'aise au combat rapproché, et sans arme.
☼ Temps : Syriel utilisait beaucoup ce don à une époque pour regarder ses moments passés avec une dénommée Sarah. Désormais, il s'en sert surtout pour augmenter son savoir toujours plus, notamment pour son atelier d'armes et d'armures. Il lui arrive de le faire aussi sur certaines parties de personnes gênantes, afin de les effrayer. Et si cela ne suffit pas... L'éternité leur semblera bien longue.



Description Générale :
La pierre restera sa vraie nature...




Syriel a hérité du charisme des gargouilles. C'est donc un homme qui parait dans la pleine force de l'âge, pas plus de 35 ans donc, bien que certains lui donnent une vingtaine d'années physiquement. Il a de longs cheveux noirs et la peau assez blanche, mais moins pâle que celle d'un Vampire, ce qui ne contraste pas trop sa chevelure. Ses yeux sont d'un gris qui rappelle la pierre.

Son corps est étonnamment bien formé malgré ce qu'il a vécu, que ça soit en forme de statue, humaine, ou bestiale. Les muscles de son torse sont bien dessinés et ses bras sont puissants, bien qu'ils ne soient pas aussi marqués que son torse, tout comme ses jambes.

En forme bestiale, il ressemble à un humain qui aurait fusionné avec une chauve-souris, comme la plupart des gargouilles classiques telles que nous les connaissons. Il prend cependant une masse musculaire nettement plus importante et ses cheveux disparaissent, ses oreilles s'allongent et ses ailes lui poussent naturellement sans qu'il puisse les contrôler, contrairement à sa forme humaine. Ses dents prennent aussi du volume, surtout ses canines, et ses yeux virent au rouge sang.

Syriel peut paraitre froid à première vue, mais il est surtout hautain et tente de distinguer ceux qui lui apporteront une aide à ceux qui lui sont inutiles. C'est un passionné de savoir et de connaissances, et chaque information dont il n'avait pas connaissance avant lui est vitale. C'est évidemment quelqu'un de très ambitieux, qui cherche à retrouver sa gloire d'antan et n'aura pas obtenu satisfaction avant d'avoir récupéré l'équivalent de son territoire et d'avoir tué ceux qui lui avaient mis des bâtons dans les roues, qu'ils soient humains, gargouilles, ou autre.

C'est une personne qui ne s'ouvre que très peu aux autres, sauf s'il commence à très bien les connaitre, et cela demande quelques années. Sa situation par rapport aux autres races est assez neutre. Il n'a aucune dent contre l'une d'entre elles, seulement contre les individus qui lui ont enlevé sa gloire. Face aux différents camps, Syriel est très proche du Soleil Noir, à cause de sa compagne et de Goderick qu'il considère comme ami. Néanmoins, les humains ne le gênent pas, aussi aime-t-il l'Alliance, plus neutre dans ses propos que les discours du Soleil Noir. Bien évidemment, il méprise quiconque rejoint l'Eglise de la Rose Pourpre, étant un outsider. Et il a beaucoup de mal avec Hadès Corp, car leurs idéaux sont en totale contradiction avec la façon de fonctionner des gargouilles. Pour Syriel, le territoire qu'il occupe est sien, peu importe dans quel plan il se trouve.





Histoire Personnelle :
De la gloire aux ruines




Syriel est une très vieille gargouille. Il est né dans le plan du vide, et est arrivé dans le monde réel en -100 environ, dans ce qui serait appelé plus tard la France. Le pays grouillait alors de gargouilles, chacune luttant pour son petit bout de territoire, et Syriel a dû et su s'imposer pour avoir sa parcelle et pouvoir y vivre à peu près correctement. Les années passant, Syriel a affronté maintes et maintes gargouilles, en tuant la plupart afin de protéger son territoire. Son principal ennemi était la surpopulation de celles-ci dans le pays, et il semblait qu'il n'y aurait jamais de fin à ses combats. Fort heureusement, cela se calma un petit peu longtemps plus tard, et il put avoir un peu de repos durant quelques années, pendant lesquelles il rencontra une charmante jeune femme du nom de Sarah.

Il s'attacha assez  à elle, surtout à cause du fait qu'elle ne le lâchait pas, s'immisçant petit à petit dans sa vie et encore plus dans son lit. Au final, il tomba sans le savoir sous le charme, mais elle disparut au moment où il prit conscience de ses sentiments et qu'il voulut lui dire. Cela le marqua énormément. Ne sachant ce qu'il lui était arrivé, il avait réfléchit pendant des siècles à toutes les possibilités, aucune ne lui convenant parfaitement. Il avait appris à la connaitre, et rien de ce qu'il avait "trouvé" ne collait. Il lui manquait définitivement une variable, quelque chose dans ses calculs qui explique sa disparition. Mais Syriel n'en eut malheureusement jamais la réponse.

Il dût néanmoins vite se reconcentrer sur les guerres de territoire qui reprirent de plus belle lors de la construction de Notre-Dame de Paris. Syriel était posté très près de l'église, mais une nouvelle gargouille avait pris le contrôle du territoire alors que la cathédrale était encore en chantier. Il s'avéra que cette gargouille était excessivement puissante, au point qu'aucune d'elles ne voulut l'affronter à nouveau au bout de quelques mois de batailles, tant ses exécutions furent sanglantes et froides. Mais Syriel n'appréciait pas trop que ce nouveau lorgne sur son bout de territoire. Tous deux s'affrontèrent durant des années, Syriel ayant un désavantage flagrant, mais luttant avec une telle férocité et un tel détachement envers ses actes qu'il arrivait à tenir face à son adversaire. Finalement, la fatigue et les blessures les épuisèrent tous les deux, et c'est dans un ultime acte de violence que Syriel réussit à attraper les ailes de son adversaire et les lui arracher lentement, déchirant la chair et séparant les os, avant de lui-même prendre son envol, tenant son adversaire au bout d'un bras, et de le lâcher au-dessus d'une des tours de la cathédrale, le laissant s'empaler sur celle-ci.

Après cela, Syriel se reposa de longues années dans la cathédrale, perdant peu à peu le territoire qu'il avait amassé, avant de revenir en puissance. Les autres gargouilles ne lui opposèrent pas trop de résistance. Leur peuple comptait de moins en moins de représentants, et Syriel battait ses adversaires avec encore plus de facilité que l'ancien propriétaire de Notre-Dame. Il reçut même la visite du dirigeant du Soleil Noir, Goderick NightFall, avec qui il s'entendait bien. Goderick lui proposa la sécurité de son territoire en échange de sa force contre les humains, mais Syriel refusa. Ayant toujours son ancienne aventure en tête, il ne pouvait se résoudre à tuer des humains de façon aussi gratuite, ne leur reprochant pas grand-chose. Goderick fut forcé d'accepter cette décision de la part de Syriel, mais la gargouille tint à ce qu'ils restent en bons termes, et entretint cette amitié comme il put, se devant de rester sur son domaine.

Mais très vite, une autre menace vit le jour : les autres races. Les Lycans. Les Vampires. Les Humains eux-mêmes. Ils attaquèrent Syriel, devenu un véritable symbole de puissance et un trophée de chasse. Il fut peu à peu débordé par les attaques, les races jouant sur son nombre incalculables d'ennemis pour le pousser à bout, le fatiguer à l'extrême... Et finalement, le forcer à fuir. Nombreux sont ceux qui crurent à sa mort en premier lieu. En réalité, Syriel se résolut à une chose difficile pour une gargouille : abandonner ses biens matériels afin de garder sa vie. Mais c'est aussi une personne ambitieuse et optimiste. Il abandonna son grand et imposant territoire, abandonna la cathédrale de Notre-Dame pour fuir en Amérique.

Il erra d'abord en Pennsylvanie à la recherche d'un endroit tranquille où habiter. Ce fut une vie difficile pour une gargouille, et il ne resta pas plus d'un an ou deux au même endroit, errant pendant plusieurs siècles à la recherche du terrain parfait. C'est en arrivant à ce qui serait New-York qu'il trouva des ruines assez éloignées de la population tout en restant proche de la ville. Il décida de le retaper pendant des mois, des années, se faisant passer pour un humain qui travaille le soir, comme après le travail. C'est d'ailleurs ce qu'il fit croire aux passants qui le saluaient, jouant l'homme joyeux et ravi d'être là à recommencer sa vie... Alors que la vérité était plus sombre. Il construisait lentement sa prochaine demeure, ainsi qu'un mur l'entourant, craignant chaque mouvement dans la nuit, chaque monstre qu'il croisait, se faisant passer au mieux pour un humain. Et enfin, il termina, ajoutant la dernière touche à son manoir : un trône de pierre en haut des marches du hall d'entrée, face à la porte. La ville s'était peu à peu mise en activité, et plus personne ne s'occupait de lui. Il faisait parti du décor, et cela l'arrangeait. Après des siècles et des siècles à errer et construire cette demeure, il pouvait enfin se reposer. S'y installer et respirer. La première chose qu'il fit fut de s'asseoir sur son trône. Contempler son oeuvre. Lentement, le calme s'installa dans sa vie, et la routine avec.

N'ayant plus rien à faire, et se cachant toujours, Syriel eut tout le loisir de préparer son grand retour... Et il n'avait pas l'intention de répéter les mêmes erreurs. S'il ne voulait toujours pas d'allié ou d'aide de quelqu'un, il ne comptait pas repartir à l'assaut seul. Il s'armerait, s'équiperait afin de montrer à tous que sa gloire d'antan était justifiée et méritée. Avec cette idée en tête, il récupéra plusieurs ouvrages sur les armes et l'ingénierie dans l'armement. Grâce à la grande intelligence propre à sa race, il put assimiler les concepts rapidement et s'entrainer à créer des petits mécanismes, jusqu'à savoir reproduire les armes dernier cri au bout de trente bonnes années d'entrainement perpétuel. Mais cela ne lui suffisait pas. Le vingt-et-unième siècle pointait le bout de son nez, et les armes modernes ne semblaient pas faire beaucoup de progrès. Syriel fit donc ses propres recherches en énergie, une fois encore, et se mit à combiner ses connaissances pour créer de nouvelles armes, qu'on pourrait qualifier de futuristes, surpassant très vite celles des humains, tandis qu'il continuait de les améliorer toujours plus.

Un heureux hasard voulu qu'il rencontre une Vampire qui lui plut durant ce temps. Les premiers instants furent tendus, néanmoins. Elle passait sur son territoire, et lui se cachait des autres races. Tous deux furent aux aguets, jusqu'à ce que Syriel préfère l'inviter dans son manoir. Et bien lui en pris. La Vampire se prit au jeu, chacun y allant de sa petite avance ou de son sous-entendu. Rapidement, ils se mirent à coucher ensemble, et Syriel s'engagea même avec elle. C'est alors qu'il découvrit qu'elle faisait partie du Soleil Noir. Une idée germa tout de suite dans la tête de Syriel, et il lui demanda un service : ériger les défenses magiques de son territoire. Celle-ci accepta et alla voir ce qu'elle pouvait faire. À la grande surprise de Syriel, ce fut Goderick en personne qui se présenta à lui, chacun ravi de revoir une ancienne connaissance. Il lui fit visiter son manoir, pour discuter, et le leader du Soleil Noir accepta de lui ériger ses défenses à une condition. Il lui fournirait les armes qu'il construit. Syriel accepta s'ils payaient quand même les armes, avec une grosse réduction, et après quelques échanges entre les deux hommes, ils arrivèrent sur un accord. Syriel aurait ses défenses, et Goderick ses armes à pas cher.

Mais après quelques temps, Goderick se rendit compte que les armes gagnaient en qualité. Pas que la technologie, mais les matériaux aussi, et décida de rendre visite à Syriel. Et à son plus grand dégoût, il surprit Syriel vendre des armes à l'Alliance. Evidemment, la gargouille dût s'expliquer et subir le courroux de Goderick qui était bien décidé à détruire les barrières qu'il avait mises en place pour lui. Mais Syriel était bon commerçant.
— Goderick, il est vrai que je vends mes armes à tes ennemis. Mais pense à une chose. Je te fournis gratuitement tes armes, mais eux payent. Mes armes s'améliorent en qualité, et donc en prix. La demande augmente, car j'acquiers de la notoriété. Le prix aussi. J'achète beaucoup de matériaux coûteux, et le prix s'en voit augmenté une nouvelle fois. Et tandis que tu profites de cet avantage gratuitement, poses-toi cette question. Qui se ruine en armement ?
Cela sembla calmer Goderick, mais Syriel ne retrouva sa confiance et une partie de son amitié qu'un bon siècle plus tard. Désormais, Syriel est au centre du marché de l'armement, et il refuse catégoriquement d'engager qui que ce soit. Il sélectionne aussi minutieusement les personnes autorisées sur son territoire pour marchander, et chaque nouvelle tête non signalée sera prise d'assaut dans la seconde. Retrouvant peu à peu sa gloire d'antan, Syriel se plait à s'asseoir royalement sur son trône, attendant son prochain client, ou les câlineries de sa belle Vampire qui vient volontiers se loger entre ses bras et sur ses genoux, renforçant l'aura de puissance que dégage la gargouille.




Surnom :  KeKeRÂge :  19 ansArtiste : _____



Syriel Rothk
Messages : 72
Date d'inscription : 02/02/2015

avatar

❃ Admin Tyranique ❃
Gargouille




MessageSujet: Re: Syriel Rothk   Lun 9 Mar - 18:57
Pour ma part, fiche validée !
Il va me falloir ces quelques détails :

- Nom de ta société (ta tour commercial, pour la créer).
- Ton petit surnom
- Un code couleur (pour les paroles, le rang, etc...)

voilà voilà =)


Maître du Jeu
Messages : 69
Date d'inscription : 26/04/2013
Localisation : Porte des Arcanes

Journal de Bord
Race: Divin
Sang: Pur
Fétiche: Neutre

http://arcaneduchaos.forumactif.fr
avatar

❈ Maître des Voiles ❈
Démon Majeur




 

Syriel Rothk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "La neige tombe, tombe et la neige tombait..." ♪ Privé Syriel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Arcanes du Chaos :: Dans l'Ombre :: Terrain de Création :: ✧ Fiches Personnage :: ✧ Fiches Validées-