Le Banquet de Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Partagez | .



MessageSujet: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 0:39
Il devait être vers les vingt heures lorsque la limousine s'arrêta. Sarah retint son souffle devant l'immense tour dans laquelle elle était obligée de pénétrer, au nom de son père... Cette mascarade lui tapait sur les nerfs. La belle se souvenait parfaitement comment tout cela avait commencé. Elle se revoyait assise à une table où on leur avait présenté la mission... infiltrer une grande société, lors d'un soirée. Un de leur contact leur avait sommé de venir, disant qu'il s'y passerait des choses intéressantes. Et Sarah avait eu le malheur de se vanter pouvoir obtenir des invitations... Voilà tout. Elle avait donc été envoyée seule, pour toute écoute une boucle d'oreille noire contenant un micro, épier les agissements de ce démon et l'y retrouver. Il avait intérêt à dire vrai sur la potentielle présence du soleil noir à cette fête.

Sarah arriva dans une entrée fracassante. pour sur, on ne lui avait pas proposé d'être sobre. Elle était vêtue d'une longue robe noire créée pour elle, soulignant parfaitement ses hanches et jambes interminables. Le rouge sur ses lèvres n'entachait en rien l'espièglerie qu'on lisait dans son regard, et rien ne semblait atténuer l'aura de respect qui s'opéra dès qu'elle entra dans la salle des fêtes. Elle était entrée droite et fière, d'une démarche vaporeuse et fluide, décidée à poignarder bien des cœurs ce soir, il fallait croire. Aucune faute de goût n'aidant pour parvenir à la critiquer, elle semblait venir d'un autre temps, avoir une certaine connaissance de ce qu'il se faisait ou pas dans le milieu mondain... et pour cause. Sa tête valait deux fois plus que les trois quarts des têtes présentes à cette soirée. Elle ne fut pas étonnée du serveur qui lui proposa une coupe et alla directement trouver Wilfried, le démon qu'elle était censée rencontrer.

Lui aussi vint à elle d'ailleurs, ouvrant grand les bras comme s'il embrassait une amie de longue date. Ma chère, vous êtes ravissante... Avoua-t-il en la dévorant du regard. Mais viens que je te présente du monde ! Viens donc ! Scanda-t-il, prenant galamment mais rapidement son bras pour l’amener vers un groupe de sa connaissance. Pas si vite, répondit Sarah. Tu nous a dit qu'ils seraient là. - Et toi, as-tu ce que j'ai demandé en échange de cette info ? Sarah grommela mais sorti de son sac une sphère bleue qu'elle lui mit sèchement dans la main, le fusillant du regard. Si tu crois pouvoir sortir d'ici sans... - Du calme... murmura Wilfried avant de se pencher vers elle et de prendre ses mains pour les poser de sorte à danser avec elle. Dansons d'abord... A moins que tu aies oublié à quel point on s'est toujours entendu pour ça ?

... crétin. Répondit-elle, déjà hypnotisée par son visage près du sien. Il avait beau être le plus grand don juan qu'elle connaissait, il savait y faire. Le gars derrière toi... si mes infos sont exactes, il en connaitrait quelques uns. - Hum ? Répondit-elle, incapable de se retirer les images assez osées qu'elle avait en tête quand il la pressait d'une main  contre son torse. Elle le laissa la faire tourner, et collée à lui dos contre corps, observa avec surprise un Syriel, apparaitre aux côtés de sa si vulgaire et vieille vache laitière. Décidément elle n'avait toujours pas appris à choisir ses parfums et ses vêtements. elle en faisait trop pour se mettre en valeur, résultat il n'y avait dans sa tenue aucun jeu de séduction, tout était révélé... et Sarah était agacée.Syriel avait décidément très mauvais gout : selon elle. Tiens donc... Murmura-t-elle, finissant par sourire et avaler quelques bulles. Syriel Rothk. Un des savants les plus brillants de notre époque... Et sa compagne.

Mais Sarah se moquait parfaitement qu'il soit entrain de relever la mèche de cheveux l'empêchant d'embrasser son cou. Elle avait trouvé le regard de Syriel et souleva sa coupe, tout sourire, avant de croiser le regard de la vampire et de sourire davantage. cette fille avait l'air d'une escort girl comparé à Sarah, ce soir. Sarah se retourna lentement, dédaigneusement. Et s'en retourna à Wilfried comme elle aurait pu tourner le dos sensuellement à un rideau de flamme. Tu te fous de moi ? c'est eux tes contacts !? Tu vas devoir trouver mieux, crois moi. Wilfried la regarda, étonné et lui remit doucement une mèche en place. Doucement ma belle... du calme. Et il lui murmura une chose à l'oreille, qui sembla la faire rire... après cela, sarah se remit à danser avec lui, l'air ravie. Quant à lui, wilfried semblait adorer pouvoir rendre jaloux bien des hommes, durant cette soirée..


Dernière édition par Sarah L. Anderson le Sam 21 Mar - 20:20, édité 2 fois


Sarah L. Anderson
Messages : 56
Date d'inscription : 29/01/2015

Journal de Bord
Race: Fée
Sang: Mêlé
Fétiche: Grimoire Arcanique

avatar

❃ Epée d'Hadès ❃
Fée




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 12:40
Syriel arriva assez tôt, accompagné de Heira vers qui tous les regards se tournaient. Il faut dire que la bougresse avait tout fait pour. Sa robe fendue jusqu'à la taille laissait apercevoir de temps à autre la peau blanche de ses fesses, tandis que le haut de celle-ci s'arrêtait au milieu de sa poitrine, en plus d'être fendue jusqu'au nombril entre ses deux seins. Autant dire qu'elle laissait apercevoir beaucoup de chair, ce dont Syriel semblait se moquer éperdument.

Alors qu'il commençait à présenter sa belle aux différentes personnalités présentes, il remarqua quelqu'un qu'il connaissait bien du coin de l'oeil. Echangeant chacun un léger signe de tête pour confirmer que chacun avait vu l'autre, Syriel se reconcentra sur ses interlocuteurs un moment. Très vite, il s'aperçut que Heira était entourée de mâles qui la reluquaient sans aucune gêne. La laissant se débrouiller, et remarquant qu'elle adorait ça, il discuta avec certaines personnes durant la soirée, certains connaissant déjà ce qui allait s'y passer et venant le féliciter ou lui demander certaines informations.

Tandis qu'il parlait de choses et d'autres avec les autres invités, il se rendit compte que quelque chose n'allait pas quand Heira revint se coller à lui d'une manière assez osée, pressant sa poitrine contre son dos et l'enlaçant plus que possessivement. Se dégageant de son étreinte pour l'enlacer d'un bras par la taille, se plaçant à ses côtés, il remarqua que plus personne ne la regardait. Elle-même fixait une direction, son visage déformé par la haine et la jalousie. Tournant le regard, Syriel croisa celui de Sarah. Magnifique. Epoustouflante. Mieux que ça. Peut-être n'y avait-il pas de mots pour décrire à quel point elle était hypnotisante dans cette tenue. Non, c'était même plus que ça. Pas que sa tenue, mais aussi sa manière de se tenir, de parler, de bouger... Sa personne toute entière avait été façonnée pour ce genre de soirées, aurait-on dit. Il la fixa un long moment, regardant son petit manège de loin. Sans le montrer, il détestait que cet homme se colle à elle ainsi. Il détestait qu'il lui murmure à l'oreille. Il détestait qu'il arrive à la faire rire ainsi. Néanmoins, Syriel se contint et tourna la tête, arrêtant de s'infliger ce spectacle. Il n'était même pas certain que c'était bel et bien sa Sarah.

Néanmoins, Heira n'était pas de cet avis. Elle n'allait sûrement pas laisser cette gamine lui voler la vedette, et en plus la narguer ainsi. S'exprimant assez fort, elle prit une expression hautaine.

— On dirait vraiment que certaines personnes sont OBLIGEES de faire attention à leur style pour paraître jolies... Au final, une fois ces atouts enlevés, il ne leur reste bien évidemment pas une seule once de charme. Alors que moi...~

Syriel tourna vaguement la tête vers Heira. Il savait très bien à qui elle s'adressait, et il voulait voir jusqu'où elle irait... Mais rien que cette phrase en elle-même ne la laissait pas en bons termes avec son amant.


Syriel Rothk
Messages : 72
Date d'inscription : 02/02/2015

avatar

❃ Admin Tyranique ❃
Gargouille




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 13:07
Sarah s'amusait comme une folle. Pour la bonne et simple raison que Wilfried avait raison, pour une raison qu'elle ignorait il y avait un homme à qui essentiellement elle faisait de l'effet : Syriel. Et bizarrement elle aimait ça. Non... Elle ADORAIT ça. Elle n'avait en tête que cette image de lui dormant de façon formelle, bras croisé, l'air très sérieux, alors qu'il dormait pourtant par terre contre un arbre. Elle ne savait pas pourquoi, mais il lui semblait que c'était censé être drôle, ou du moins une situation unique, le genre qui se collectionnait. Un moment Wilfried la fit tourner et elle croisa le regard de Syriel. C'était bien ça, il détestait la voir avec un homme. Continuant d'étudier le phénomène sans comprendre pourquoi Syriel, si intelligent, la confondait autant avec une autre. Elle sourit un peu plus en voyant Heira revenir immédiatement et se détourna du coup de Syriel pour en revenir à celui avec qui elle dansait. Charme rompu...

C'était sans compter sur la réflexion que la vampire sorti à haute voix devant tout le monde. Ça eut le don de choquer Sarah. Comment pouvait-on sortir une telle absurdité à haute voix ? A moins qu'elle ne l'ait mise réellement en colère, Heira venait de tendre le bâton pour se faire battre... Sarah n'y manquerait ça. Elle adorait rabaisser ce genre de personnes. Et pour son info hormis le rouge et le mascara elle n'était pas tant que ça maquillée, contrairement à toute les couches que s'était mise cette femme pour avoir un peu de couleur à cause de sa peau trop blanche. Oui, c'était la colère qui parlait. Pourtant lorsqu'elle se tourna vers elle, Sarah avait l'air apaisante, inquiète voir même ironiquement un brin rassurante... Heira, de quoi tu parles ? Bien sur que tu es ravissante enfin...

Fierté ? Mise à terre. Crédibilité ? Explosée. Dignité ? Envolée ! Sarah lui sourit d'un air condescendant avant de se détourner totalement d'elle et de reprendre sa conversation avec WIlfried. Tu parlais vraiment de cette femme là ? Elle a aucune tenue, comment pourrait-elle être liée à cet ordre ? Wilfried la connaissait et sachant que Sarah venait sciemment de faire passer cette femme pour une gourde, lui-même haussa un sourcil. Tu viens de ruiner sa réputation, tu te rends compte de l'ennemie que tu viens de te faire ? Mais le regard de la jeune femme lui renvoyait un "rien à foutre" propre au monde féérique. Il adorait ça... c'était quand même foutrement démoniaque, ce genre de comportement. Ah, Sarah... Si seulement tu étais une démone ma douce... J'aurais fais de toi ma femme depuis bien longtemps. - Trois ans ? Lui répondit la voix de Sarah, l'air d'être amusée d'une telle déclaration. Elle n'y croyait absolument pas, en somme. Wil éclata de rire, il était vrai qu'elle était majeure que depuis peu. Il recommença à la faire danser, continuant de parler du soleil noir avec elle, jusqu'à ce que leur anse les rapproche de trop près de Syriel...

Wilfried ne pouvait s'être attendu à un tel revirement de situation, Sarah lâcha sa main et chassa une femme dansant avec le bras gracieusement, comme si la danse était faite pour changer de partenaire, un sourire ravi sur les lèvres. Syriel... Justement j'avais à vous parler. Mais en premier... est-ce que vous me suivez ? Lui demanda-t-elle, l'air quand même un peu inquiète. ce type était soit cinglé, soit dangereux... peut-être même les deux. Mais dieu qu'il était beau en costume trois pièce ! Wilfried en comprenant que pour elle la mission se poursuivrait sembla passer à autre chose et jeter son dévolu sur une jolie blonde, aussi ravissante qu'heira. Pour lui toute les femmes de cette soirée l'était, il fallait le dire.


Sarah L. Anderson
Messages : 56
Date d'inscription : 29/01/2015

Journal de Bord
Race: Fée
Sang: Mêlé
Fétiche: Grimoire Arcanique

avatar

❃ Epée d'Hadès ❃
Fée




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 13:50
Syriel s'approcha de Heira après s'être faite ridiculiser. Il vint lui saisir le bras vigoureusement, son air dur habituel sur le visage.

— Je t'ai amené ici pour te détendre. Pas pour que tu nous humilies. Tiens-toi à carreau, ou je refuse que tu m'accompagnes à nouveau.

Heira semblait au bord des larmes. Trop fière pour juste se taire et apprécier le reste de la soirée, elle partit, furibonde, pour se calmer dans les toilettes de la grande salle. À peine fut-elle hors de vue qu'une ravissante demoiselle vint demander la permission à Syriel de danser avec lui. S'excusant auprès de ses interlocuteurs, il accepta la demande, lâchant Sarah une minute des yeux pour s'occuper de sa partenaire... Avant que celle-ci ne soit subtilement remplacée par la femme de ses désirs. Levant juste un sourcil, n'ayant pas vraiment vu l'action pleinement et ayant donc uniquement l'impression que sa partenaire se soit soudainement transformée en Sarah, il la fixa un moment, continuant de danser.

— Vous suivre où, Sarah ? Allez-vous m'amener autre part, ou bien voulez-vous juste danser ?

Tout en disant cela, il sentait quelques regards se poser sur eux. Elle était ravissante, il n'y avait pas à faire... Il la contempla un instant, et dit :

— Vous savez vous habiller, en tout cas. Et vous comporter aussi. Je m'excuse pour ce que Heira a pu dire tout à l'heure. Elle déteste qu'on lui vole la vedette, même quand sa défaite est inévitable.


Syriel Rothk
Messages : 72
Date d'inscription : 02/02/2015

avatar

❃ Admin Tyranique ❃
Gargouille




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 14:37
Sarah sourit, assez amusée qu'il parle de cette nuit où elle l'avait fait traverser pas moins de cinq plans différents. Tout en poursuivant la danse, elle ne cessait de l'observer, de valser et de sentir une sensation étrangement familière au creux de ses reins. Elle se sentait bien, et la façon qu'il avait de la tenir pour danser lui semblait habituel, la sensation d'avoir déjà vécu cette scène se faisant de plus en plus présente... Mon dieu. Il la chamboulait vraiment, elle en venait à se moquer royalement qu'il soit déjà lié à une autre, cette proximité lui plaisait et elle désirait cet homme. Il semblait apprécier sa tenue, mais elle-même n'en avait cure. Ce genre de vêtement elle en avait plein sa penderie. Quant à son comportement... Elle sourit, avec amusement. Elle n'avait pas été gentille, elle aurait pu juste l'ignorer et empêcher qu'elle ne se ridiculise davantage, mais visiblement Syriel ne lui en tenait pas rigueur. Parfait ! Elle pouvait donc commencer à tisser des liens avec cet homme... surtout s'il était vrai, comme Wilfried le disait, que ce type était lié au soleil noir. Lui restait-il encore de savoir comment, d'enquêter sur lui, de le connaitre... Mais laisserait-il seulement des preuves derrière lui ou serait-il assez scrupuleux ?

Si ça la rassure, vous pourrez lui dire en ce cas que je ne savais pas que vous viendriez tout deux ici, je ne suis pas venue là volontairement pour lui nuire. Enfin... quand j'en aurai finit avec vous. Minauda-t-elle alors que la danse la fit tourner et arriver dos contre son torse. Là elle le senti. Une sorte d'électricité qui lui remonta le long du dos, lui coupant le souffle. Elle avait déjà fait ça, elle en était persuadé. Son contact lui était trop agréable, elle avait une sensation de déjà vu et vécu, où il avait passé ses mains autour d'elle, respiré l'odeur de son cou, relevé ses cheveux et embrassé sa nuque... Du pur fantasme... Mais qu'il était bon ce fantasme. Quand elle se retrouva à nouveau face à lui elle lui souriait avec amusement comme si de rien n'était mais au fond d'elle, elle était secouée. Et son corps pressé contre le sien, elle en avait particulièrement bien conscience. Il était grand, trop... elle avait l'impression d'être une proie et ne savait pas si elle détestait ou adorait ça.

Elle le connaissait, cet homme... La brune avait déjà été à son contact, peut être plus proche qu'une simple danse. Son visage près du sien, elle mordilla sa lèvre inférieur, résistant non sans mal à l'envie de goûter ses lèvres. Mais vous êtes qui...? J'ai cette impression de déjà vu à vos côté, assez pour que même cette danse pourtant innocente me semble indécente pour votre amie. vraiment indécente. Elle le pensa mais ne le rajouta pas. Sarah n'avait pas envie qu'il retire ses mains, pas envie que ça s'arrête là, pourtant la musique s'interrompit et elle préféra se défiler, s'éloignant de lui pour écouter le propriétaire des lieux faire un discours. Elle lança un regard en coin avec Syriel. maintenant que mission et intérêt personnel étaient liés, elle n'allait pas lâcher ce type avant de s'être lassée de lui. Dommage pour Heira, mais elle aurait cet homme.

Croisant les bras comme pour se protéger d'une emprise, elle faisait mine d'écouter le discours mais était trop accaparée par ce qu'il venait de se passer. Wilfried sembla comprendre que quelque chose n'allait pas et lui chuchota une question dans l'oreille. elle nia, tout allait bien. Pas tant que ça... sa marque de naissance la brulait depuis que Syriel l'avait touché à cet endroit, depuis qu'il avait ramené en elle un souvenir d'outre tombe... Il y avait des personnes pour qui se souvenir était dangereux. Sarah en faisait partie. Sauf qu'elle-même ne se doutait pas à quel point.


Sarah L. Anderson
Messages : 56
Date d'inscription : 29/01/2015

Journal de Bord
Race: Fée
Sang: Mêlé
Fétiche: Grimoire Arcanique

avatar

❃ Epée d'Hadès ❃
Fée




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 15:36
Syriel se sentait bien, durant cette danse. Pouvoir à nouveau la toucher, être aussi près d'elle, sentir ses réactions... Il connaissait son corps quasiment par coeur. Chaque frétillement, chaque frisson, il pouvait dire quelle réaction était provoquée par quoi. Et ses paroles ne faisaient que confirmer cette impression. Quand elle se mit dos à lui, il eut lui aussi cette étrange impression. Mais pour Syriel, c'était plutôt nostalgique. Quiconque les aurait regardé à cet instant aurait eu l'impression que le temps s'était arrêté pour eux. Syriel dégustait cet instant. Ca n'était qu'un aperçu de ce qu'il pourrait peut-être récupérer, de ce qu'il avait déjà eu... Et, intérieurement, Syriel haïssait ce moment autant qu'il le chérissait. Quand elle revint face à lui, il plongea son regard dans le sien, leur proximité étant assez déconcertante.

— Vous avez bien du entendre ma conversation avec Heira. Je ne sais pas pourquoi vous lui ressemblez tant, ni pourquoi vous avez cette impression... Mais je suis persuadé que vous êtes liées.

La musique s'arrêta et Sarah s'écarta de lui. Pourtant, il continua à la regarder de temps à autre, croisant son regard un instant. La gargouille faisait un énorme effort de volonté pour ne pas juste l'emporter avec lui dans son manoir pour retrouver les moments qu'ils avaient vécus. Il croisa lui aussi les bras, d'une façon plus masculine et virile, regardant désormais leur hôte qui présentait le thème de la soirée. Quand il appela Syriel sur scène, les gens applaudirent et s'écartèrent pour lui laisser le chemin libre jusqu'à l'estrade. Syriel décroisa lentement les bras et marcha, doucement, comme étant supérieur à tous ces gens. Comme un Roi défilant devant son peuple. Il monta sur l'estrade et on lui installa un micro. Derrière lui, une table cachée par un drap avait été aussi installée, contenant sûrement son produit. Syriel commença son discours. Il présenta son commerce, son métier, lui-même aussi. Et quand vint le moment, il enleva théâtralement le drap de sur la table, laissant découvrir une arme au design moderne, assez imposante mais tout de même assez légère pour être portée à une main. Un homme vint poser une cible devant lui et Syriel visa, tira une balle. En plein dedans. La présentation n'était néanmoins pas très spectaculaire. La balle s'était juste logée sur le papier, elle ne l'avait même pas traversée. Alors que le public commençait à chuchoter en se demandant ce qui se passait, Syriel ne fit qu'afficher un petit sourire.

— Merci beaucoup.

À peine eut-il posé le pied en dehors de l'estrade que la balle laissa échapper une multitude de petits fragments métalliques qui vinrent se ficher dans la feuille. Mais ce qui étonna ne fut pas tant ce retournement de situation. Ce fut plutôt que chaque fragment s'était logé à un point vital du corps humain. En une seule balle, il était donc possible de toucher plusieurs fois une cible, et à des endroits vitaux. L'ovation mit du temps à venir, mais elle fut présente, alors que Syriel était allé s'installer sur un siège au fond de la salle, s'installant comme sur son trône, regardant la foule qui l'acclamait... Son sourire ne s'étant pas effacé.


Syriel Rothk
Messages : 72
Date d'inscription : 02/02/2015

avatar

❃ Admin Tyranique ❃
Gargouille




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 16:15
Sarah voyait bien ne pas être la seule à être troublée. Et lorsqu'il lui expliqua ce qu'il en était à ses yeux, elle dégluti. Mais elle n'était pas cette personne... elle n'avait pas de regret sur le passé, pas comme lui. Elle avait des regrets à ne pas être avec lui en ce moment même. Elle aurait voulu rester un peu plus comme cela mais les rumeurs partaient vite.S errant les bras contre elle, elle se doutait que le naturel avec lequel ils avaient flirté durant cette danse n'avait échappé à personne. la compagne de Syriel allait être furieuse, dès que la rumeur monterait à ses oreilles. C'est alors que Syriel fut appelé. Quoi ? Lui !?

Sarah en resta bouche bée et l'écouta expliquer ce qu'il faisait dans la vie, son projet... et le mettre en application sur une cible. Comme les autres, elle fut choquée de la réaction de la balle à retardement. Un frisson glacé la parcouru, bien moins agréable que celui procuré par cet homme. Alors qu'elle applaudissait, elle devait paraître mal à l'aise. Wilfried le comprit bien vite et lui susurra quelque chose à l'oreille. Alors, ne t'avais-je pas dit qu'il leur était potentiellement lié ? La brune écouta, hocha la tête. On lui avait vaguement parlé d'armes pouvant agir sur d'autres plans que celui-ci, toucher jusqu'aux démons et aux esprits... Seul l'Hadès Corp pouvait détenir une telle technologie. Des gargouilles travaillant pour eux s'y donnaient à cœur joie pour leur garantir d'avoir au moins ça pour eux, pour défendre les humains. Et maintenant voilà que le type qui lui tapait dans l’œil était peut être rien d'autre qu'un trafiquant... cette idée l’écœurait. Ils avaient des soupçons sur plusieurs autres personnes, et syriel devait être largement accaparé, en plus de ne pouvoir travailler en journée..; se rassurant comme elle pouvait, elle finit par retrouver le sourire. Le soupçon n'était pas une preuve.

Lorsqu'elle jeta un regard vers Syriel, celui-ci était installé comme un roi, ravi de la situation... Elle dégluti, ne sachant pas si elle était effrayée qu'il puisse être capable de créer de telles armes, ou fascinée. Inconsciemment elle s'approcha de lui. Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle sourit, longuement;.. mais s'en alla vers une fenêtre à gauche du fauteuil où il était pour prendre l'air au balcon.

Alors ? Qu'as-tu trouvé ? Lui demanda la voix dans sa boucle d'oreille. Elle dégluti, incertaine. Elle avait besoin de preuve, d'autre chose que de simples soupçons. Je me suis introduite... mais ça va tourner en mission sur plusieurs jours je pense. Un long silence s'opéra. son chef d'équipe cette mission semblait contre, mais elle parvint à le convaincre, puis resta au balcon, penchée, soupirant d'aise... Lui restait à charmer Syriel. Bizarrement ça la gênait de se jouer de lui, mais bon. Il avait conscience qu'elle était membre de l'hadès corp, la seule chose qu'il ne savait pas était qu'elle allait enquêter sur lui. Mais Sarah gagnait au change : elle allait être payée à flirter avec un des plus beaux hommes qu'elle ait connu : du moins de son point de vue...


Sarah L. Anderson
Messages : 56
Date d'inscription : 29/01/2015

Journal de Bord
Race: Fée
Sang: Mêlé
Fétiche: Grimoire Arcanique

avatar

❃ Epée d'Hadès ❃
Fée




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 18:35
Syriel la regarda s'approcher, ravi qu'elle vienne le voir, mais il fut surpris de la voir dévier un peu avant d'être à sa hauteur pour se mettre devant une fenêtre. En profitant d'avoir encore un peu de solitude avant que les entrepreneurs ne se jettent sur lui, il alla chercher deux verres de vin rouge et vint la rejoindre.

— Vous avez aimé la présentation ? Au-delà de l'armement, je trouve que c'est une grosse avancée technologique. En espérant que les autres races s'en inspirent pour de meilleures choses que moi.

Il rit doucement en déposant le verre devant elle, sur le rebord de la fenêtre, trempant ses lèvres dans le sien. Heira débarqua précisément à ce moment, ôtant le verre des mains de Syriel pour le vider cul-sec. Finissant d'avaler la dernière gorgée, elle regarda Sarah et vint s'accrocher au bras de Syriel.

— Chasse gardée. Tu ne t'approches plus de lui, pétasse.

Syriel se dégagea brusquement, la poussant loin de lui, Heira se retrouvant toute penaude, ne comprenant pas pourquoi il agit ainsi.

— Tu n'as pas à me dire ce que je dois faire, fit Syriel avant même qu'elle puisse lui demander. Tu es plus qu'irritante ce soir, je t'ai déjà vue te tenir mieux que ça. Tu nous fais honte à tous les deux, alors arrête.

Se sentant de plus en plus humiliée, Heira fit la première chose qui lui passa par la tête. Eliminer la menace. Remarquant la fenêtre ouverte derrière Sarah, elle la poussa violemment et commença à s'enfuir.

Néanmoins, les réflexes de Syriel ont toujours été très bien aiguisés. Alors que Sarah basculait par-dessus le rebord de la fenêtre, il se précipita vers elle et la rattrapa par la main alors qu'elle était totalement dans le vide. Attrapant sa seconde main, il la remonta et dut la porter par la taille pour la ramener dans la pièce. Heira, quant à elle, se fit intercepter par un homme de sa race, tenu de faire la sécurité et ayant été le seul à pouvoir rivaliser avec la vitesse de la vampire. Alors que Heira était en train d'être immobilisée pour être emmenée, Syriel s'approcha d'elle.

— C'est dommage que tu aies un tel comportement, Heira. Avec un peu plus de classe et de retenue, tu aurais pu faire une parfaite épouse. Ton acte est impardonnable, mais ça n'est malheureusement pas dans mes droits que de te punir moi-même... J'espère que mon absence te fera comprendre à quel point tu t'es mal comportée pour ce soir.

Il l'embrassa sur le front, mais ce fut tout de même un choc pour Heira qui se vit emmener hors de la salle et se fit sûrement garder à vue pour tentative de meurtre. Tout ce que Syriel fit après qu'elle se soit faite emmener fut se retourner vers Sarah et demander :

— Vous allez bien ?


Syriel Rothk
Messages : 72
Date d'inscription : 02/02/2015

avatar

❃ Admin Tyranique ❃
Gargouille




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 20:09
Sarah, penchée sur le balcon ne fut pas étonnée d'entendre les pas de Syriel. Elle sourit, se retourna et accepta poliment le verre de vin. A dire vrai non... les armes ne m'intéresse pas quand elles prennent de telles proportions de destruction, mais en quoi ça pourrait être utile à l'avenir ? Elle ne savait pas mentir, c'était bien le problème, cette arme avait pour elle été assez effrayante. Efficace, trop peut-être, et elle voyait bien ses supérieurs lui en mettre une entre les pattes. Mais imaginer les particules d'une balle se répandre dans un corps humain, le faire mourir de façon si implacable ne la rassurait pas. Avec ce genre d'arme il était impossible de viser pour neutraliser une cible sans la tuer... et c'était bien ça qui lui faisait peur. C'était agressif, incisif... Syriel était-il ce genre de personnes ? Elle portait son verre à ses lèvres, attendant sa réponse quand une main blanche passa entre eux et déroba le verre de Syriel.

Cette femme venait de la traiter de pétasse... Sarah savait être allée loin selon l'étique humaine en parlant de parfum bon marché il y a de cela quelques jours, mais là cette vampire dépassait les bornes. Elle ne lui paraissait pas non seulement agaçante, mais illogique. Syriel sortait réellement avec une femme pareil ? Ne la voyait-il pas comme elle la voyait elle, c'est à dire fade, voir tout simplement conne ? Buvant son verre de vin, anxieuse de la discussion semblant se faire devant elle, Sarah préféra finalement poser son verre au cas où cette femme ait la bonne idée de renverser son contenu sur sa robe. Bon je sens que je vais vous laisser, cette histoire ne me reg... Malheureusement ce n'était pas le verre que cette femme voulu renverser mais elle... Sarah se senti partir assez loin du rebord du balcon, trop pour attraper la rambarde, et tomber... Mais un main la retint de justesse. Une main qui lui renvoya bien d'autres souvenirs lorsque Syriel la rapatria contre lui. Il l'avait déjà sauvé. peut-être pas de cette manière, mais elle s'était déjà reposée sur lui...

Le problème pour Heira, était pire qu'une soufflante de la part de Syriel, comme cela se produisit. Elle avait mis Wilfried en colère, et le démon ne laisserai pas passer un tel affront. Sarah le voyait au loin fixer la jeune femme, prêt à lui bondir dessus. Il était venu voir si tout allait bien pendant que Syriel discutait avec la vampire mais il était clair que perdre potentiellement l'un de ses seuls alliés à Hadès Corp. lui avait mit le trouillomètre à zéro. On ne touchait PAS à ses contacts. Et alors que Syriel revenait, son contact dans l'oreillette lui demandait ce qu'il se passait, totalement alarmé par le cri qu'elle avait poussé. Je vais bien... merci pour... "ça". elle observa la vitre, toujours en pensée dans ce moment où il l'avait collé contre lui, "encore". Vous n'y êtes pas aller un peu fort ? vous la traitez comme une enfant. Elle mérite pire qu'un baiser sur le front. S'indigna-t-elle, mauvaise. Pour sa défense, elle venait de passer par la fenêtre mais il était clair que remise, la colère commençait à naître... et elle savait parfaitement comment faire en sorte de se venger de cette femme.

Observant Syriel, elle lui sourit et reprit leur conversation. On disait donc, à quoi pourrait servir votre technologie ? Hormis tuer implacablement un homme ou me faire passer par la fenêtre. Dit-elle, ayant retrouvé sa bonne humeur. la meilleure façon de se venger étant de passer une bonne soirée, elle espérait bien le faire... en sa compagnie. ... Et si on se tutoyait ? Après tout tu n'arrêtes pas de dire qu'on se connait ou que je ressemble à une personne t'étant familière, et tu m'as suivit jusqu'à cette soirée.. si ce n'est pas pour qu'on se connaisse mieux alors je ne comprend pas ta tactique de charme. Et ne me dis pas que s'en est, ça fait deux fois que tu me plaques contre ton torse. Elle rit, refusant de passer une mauvaise soirée à cause de cette femme. Elle se releva même, avec en tête de danser encore du moins si son sauveur avait encore un peu de temps avant de se faire monopoliser par les gens. Fais moi danser... Aller !

Et capricieuse, en plus du reste.


Sarah L. Anderson
Messages : 56
Date d'inscription : 29/01/2015

Journal de Bord
Race: Fée
Sang: Mêlé
Fétiche: Grimoire Arcanique

avatar

❃ Epée d'Hadès ❃
Fée




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 20:41
Syriel fut assez rassuré en la voyant s'énerver puis rire. Visiblement, ça ne l'avait pas trop choquée.

— Sans vouloir me vanter ou paraître hautain, Heira ne peut pas passer plus d'une heure ou deux sans moi. Passer la soirée seule, qui plus est en sachant que je suis à une fête, sera plus que bénéfique pour elle, croyez-moi. Elle est comme ça...

Il céda à son caprice quand elle voulut danser et la saisit correctement pour valser avec elle, continuant leur discussion en dansant.

— Te tutoyer... Et bien pourquoi pas. Et je ne t'ai pas suivi, j'étais moi-même invité à cette soirée. Dois-je te rappeler que cette arme, le thème de cette petite fête, était ma création ? En parlant de celle-ci, non, elle ne peut rien faire d'autre que tuer. Mais sa technologie est bien plus avancée que n'importe quelle arme sur le marché, je peux te l'assurer. Et... Si Hadès Corp était intéressée... Je ne doute pas que ses ingénieurs se jetteraient dessus pour l'analyser... La modifier... Et l'adapter. En faire autre chose qu'une arme, peut-être ? Et si ça n'était pas le cas, si ces brillants ingénieurs n'étaient pas en mesure de manipuler cette technologie... Et bien, Hadès Corp pourrait peut-être engager son créateur... Non pas que celui-ci veuille travailler spécifiquement pour eux, mais si ça peut arrondir les fins de mois...

Tout en disant cela, il avait serré sa main un peu plus fermement, le tutoiement le faisant se rapprocher d'elle sans qu'il s'en rende compte. Son bras sur sa taille était passé dans son dos, la serrant contre lui tandis qu'il était obligé de pencher la tête vers le bas pour la regarder. Son regard dur plongeait dans le sien, tandis qu'il pouvait désormais sentir son odeur, et cela ne le laissait certainement pas de marbre. Des tas de souvenirs qu'il avait essayé d'enfouir au plus profond de sa mémoire durant tant d'années étaient revenus en un instant. Il la contemplait, se perdait dans ses yeux, et chacun de ses sens était émoustillé par ce que pouvait lui procurer cette femme.


Syriel Rothk
Messages : 72
Date d'inscription : 02/02/2015

avatar

❃ Admin Tyranique ❃
Gargouille




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Sam 21 Mar - 22:55
Sarah prit sa main et le laissa mener la danse, prenant le temps de celle-ci pour enfin profiter du moment. Syriel était un excellent cavalier et avait surtout ce charme ancien et sage qui la captivait tant. Il lui évoquait des choses, sensations et odeur d'autrefois, des choses dont elle n'avait aucun souvenir mais qui la rendaient incroyablement nostalgique. Totalement sous son charme, elle ne comprit pas de quoi il lui parlait avant d'entendre Hadès. Hadès corp... il voulait faire des affaires avec ? Elle sourit, se décidant à le taquiner. Tu n'es donc rien d'autre... rien qu'un voyou, un vendeur d'armes... ? J'en serais presque déçue. Murmura-t-elle avant de sentir sa main se glisser contre son dos. Ses yeux devinrent ronds de surprise alors qu'un long frisson la parcourait. Elle avait une envie folle de se mouvoir contre cette main comme un chat réclamant des caresses, qu'il était ignoble.

Elle sentait son parfum et se noyait dedans alors que sa main la pressait contre lui. Et voilà, il recommençait. Elle savait très bien comment cette soirée risquait de se finir mais pour le moment souhaitait juste profiter de l'instant présent. Sa tête enfouie dans son cou, elle finit par murmurer un " bon sang pourquoi je réagis comme ça, moi " assez ironique aux vues de la situation. Elle en aurait presque ronronné tant elle était bien. Mais là encore la musique finit par s'arrêter et lui laissa un goût amer de pas assez. Résultat au lieu de le lâcher elle se recula pour pouvoir plonger son regard dans le sien et lui sourit, l'air défiant. Oserait-il continuer ce jeu de charme malgré le désarroi de sa compagne ? Elle avait vu Wilfried se diriger vers la sortie et se doutait que le démon allait avoir un petit règlement de compte avec cette garce. mais elle ne dit rien, se focalisant totalement sur Syriel. Pourquoi tu m'attire autant. Tu n'as rien de féérique, en tant que gargouille. Je veux savoir. Ses bras autour de sa nuque alors que la musique reprenait l'empêchait de s'enfuir. Elle était sérieuse, elle aussi voulait savoir si il y avait une raison à tout ça. Elle en avait d'ailleurs plus envie que d'enquêter, mais ça c'était un autre problème...

- - - - - - - - -

Ailleurs

Dans les ruelles, Wilfried repéra rapidement la jeune vampire avant même qu'elle ait atteint le taxi. Il la héla, lui ouvrit la portière mais s'infiltra également dedans. Ne faites donc pas cette tête, il est normal que je félicite l'idiote qui a osé s'en prendre à une des héritières les plus friquées de la côte est. Il demanda au chauffeur de la conduire où elle vouait puis de le ramener à la soirée. Simplement, le temps de parler. On peut savoir ce qu'il vous a prit ? dot-il en ouvrant une fenêtre et en s'allumant une cigarette.

Le blond souriait mais méchamment. Visiblement il s'était retenu de l'engueuler devant tout le monde. Lorsque j'organise une soirée, j'attends de mes invités de ne pas s'entretuer. Et encore mois de me mettre en porte à faux face à l'Hadès corp. Son regard était devenu glacial. Il lui avait tendu un mouchoir, mais dès qu'elle comprit qu'il était loin d'être là pour la consoler, il lui empoigna le poignet violemment, puissamment. Sais-tu au moins à qui tu t'en es prise petite conne ? Murmura-t-il, d'une façon rageuse, détestable. Cette fille n'est peut être rien à tes yeux, mais elle reste la fille de Nicholas Anderson. ce qui veut dire que si tu l'avais tué ce soir, TOUTES les personnes présentes à cette soirée auraient été criblées au peigne fin sous les enquêtes de cette organisation. Dois-je te rappeler que tu avais trois membres de pur sang assez proche de Goderick, dans cette assemblée ? Et je ne parle même pas de ton petit Syriel... Alors la prochaine fois que tu veux t'en prendre à quelqu'un, protège tes arrières. Il attendit de voir sa réaction mais ne lui lâcha pas le poignet, quoiqu'elle tente. D'ailleurs... si je te reprends un jour à tenter de me nuire bêtement car tu n'aurais pas réfléchi à ce que tu fais... En tuant quelqu'un alors que je suis dans les parages... Murmura-t-il en lui broyant l'os du poignet, purement et simplement. Enfin, tu as compris. Il la relâcha et observa son poignet, l'air de s'en moquer royalement. Aspirant la fumée de sa cigarette, il ressemblait à un mafieux ayant caché toute la soirée son identité. En passant pour un indic, sarah ne pouvait se douter qu'au final celui qui avait organisé cette soirée ce soir pour ne plus qu'elle enquête sur son compte mais sur un autre, c'était lui... Et en prime il avait même gagné un démon qui lui promettrait surement fidélité et loyauté pour sortir de sa prison de verre. Et dire qu'une petite vampire de merde avait faillit tout faire foirer... Oh arrête de geindre ! t'es pas morte à ce que je sache !


Sarah L. Anderson
Messages : 56
Date d'inscription : 29/01/2015

Journal de Bord
Race: Fée
Sang: Mêlé
Fétiche: Grimoire Arcanique

avatar

❃ Epée d'Hadès ❃
Fée




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Dim 22 Mar - 0:42
Syriel laissa échapper un soupire face à sa remarque, sa façon de rire.

— Un voyou ? Non. Un vendeur d'armes ? Pas que. Je suis un commercial, et j'ai une bâtisse très coûteuse à entretenir... Et puis, cela occupe mes journées. Ou plutôt mes nuits.

La musique se finit et alors qu'il s'apprêtait à la relâcher, ce fut elle qui l'emprisonna. Juste avec ses bras et son regard. Laissant glisser ses mains sur sa taille pour quand la musique recommencerait, il la fixa avec son regard dur, ses yeux gris se plongeant dans les siens. Il ne pensait même plus à Heira. Il avait le plus grand mystère de sa vie sous les yeux. La seule énigme qu'il n'avait su résoudre. Et la seule personne qu'il eut désiré.

— Tu veux savoir... Je te l'ai pourtant dit. Sarah... Tu as le même nom qu'elle, la même apparence, les mêmes... Réactions, et pourtant... Pourtant, tu ne sembles pas consciente d'être elle. La femme avec qui j'ai passé des années si délicieuses... Je pense sincèrement que si tu découvres pourquoi je t'attire à ce point, je découvrirais pourquoi tu es si similaire à elle. Et inversement. Même si, à mon humble avis, j'ai quelques idées... Sans en avoir une quelconque preuve.

Pour lui, c'était bien sa Sarah qui était devant lui. La sienne, en chair et en os. Mais comment ? L'immortalité des fées n'expliquait pas cette amnésie.

— ... Ce que je peux te dire, c'est que la Sarah que je connais a juste... Disparu du jour au lendemain. Pas un mot, pas un adieu. Elle a juste disparu de la surface du monde, et je n'ai plus jamais entendu parler d'elle jusqu'à ce que je te rencontre. Mais c'était il y a des années, ça va faire près de 600 ans... Je n'ai jamais su si elle était morte ou si elle m'avait juste abandonné.

Bien que son visage n'affichait que son habituelle dureté, sa voix était emplie de tristesse et de regrets. Il fixait simplement Sarah, ses mains sur sa taille, contemplant avec fascination et nostalgie à quel point elle ressemblait à la femme qu'il avait tant aimé.

— C'est tout ce que je peux te dire. Le reste ne te sera d'aucune utilité, sauf si ma relation avec elle t'intéresse. Et toi ? Aurais-tu quelques pistes, ou informations ?

-----------------------------

Si Heira avait été heureuse qu'un homme la suive ainsi, elle avait vite changé d'avis en l'entendant et se faisant maltraiter. Maintenant, elle se tenait le poignet, retenant ses pleurs tant elle avait eu peur. Pourquoi les évènements s'acharnaient-ils ainsi contre elle ? Après tout, elle n'avait que protégé son couple... N'était-ce pas plus qu'évident d'avoir voulu se débarrasser d'elle ? Heira se fit violemment éjecter du taxi quand ils arrivèrent à bon port, juste devant le vieux manoir abandonné. Elle se rattrapa comme elle put mais son poignet la faisant souffrir, elle dérapa et tomba à terre, salissant sa robe et se faisant hurler de douleur à cause de la fracture. Elle se dirigea jusqu'à sa demeure, rentrant chez elle à bout, et alla s'étaler sur son lit pour évacuer toutes ces émotions en pleurant. Une fois ses larmes séchées, elle s'occupa de son poignet de façon à ce que sa régénération ne crée pas plus de problème, et s'assit sur son lit. Soupira. Elle sentait Syriel lui glisser des mains. Tomber droit dans les serres de cette fée. Elle devait empêcher ça. Sauver son homme. Le reprendre près d'elle. Lui faire retrouver la raison. Regardant sa robe, elle n'aperçut que plus son état miséreux. Depuis quand portait-elle un tel attirail ? Elle qui incarnait auparavant la grâce et la sensualité des vampires... Désirée par tous, touchée par si peu... Elle se déshabilla pour ouvrir en grand sa garde-robe. Détestable. Elle avait été détestable. Prenant quelques affaires, elle choisit toutes celles qui semblaient trop osées pour être agréable à l'oeil. Elle les emmena dehors et les fit brûler. Remontant, elle saisit une robe d'un bleu très sombre, dont le col s'enroulait autour de son cou pour redescendre sur sa poitrine, cachant sa trachée et son décolleté, tout en laissant voir ses épaules et le côté du haut de son torse. Le reste de la robe cachait et dévoilait à la fois ses formes, selon la pose qu'elle prenait. Elle soupira d'aise. Voilà qui était mieux. C'était celle qu'elle était. Nettement plus subtile. Nettement plus désirable. Elle se regarda dans le miroir et sourit. Syriel était et restera sien.


Syriel Rothk
Messages : 72
Date d'inscription : 02/02/2015

avatar

❃ Admin Tyranique ❃
Gargouille




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Dim 22 Mar - 1:27
Normal pour une gargouille, songea-t-elle. la danse ralentissant, elle frémit lorsque ses mains se posèrent sur ses hanches. Elles avaient intérêt à rester là, qu'elle parvienne au moins à garder une contenance maintenant qu'il ne les faisait plus trainer dans son dos. Mais il ne semblait pas avoir comprit sa demande. Elle voulait savoir, ce qui signifiait rechercher dans le passé de Syriel, dans le sien, une chose qu'elle ne ferait pas ici. Il lui parla cependant d'Elle... et pour une fois elle vit circuler en lui une émotion. Il semblait qu'une femme lui avait fait mal, finalement. Et elle ressemblait à une femme capable de faire une chose pareille ? ... mais c'était trop classe ! De son point de vue ça voulait dire qu'elle pouvait peut être lui faire autant d'effet que cette femme.

Disparue, envolée... aucune preuve, donc. Le soucis c'est qu'elle se savait être née ici. Sa mère Lauren était morte en couche, elle avait vécu son enfance, avait eu le cœur brisé, eu une vie... Syriel, je suis née il y a 24ans... Elle ne pouvait donc pas être cette femme. Mais quand il lui demanda si elle avait des informations là dessus, elle le dévisagea, songeant à son livre de sorcellerie offert par sa mère. pouvait-elle vraiment lui parler de ça ? Elle savait combien bien des gens tueraient pour s'emparer de ce grimoire. Plus elle le lisait et plus elle savait détenir entre les mains une relique qui ne devait absolument pas tomber entre d'autres mains que les siennes. Je... murmura-t-elle, hésitante. Finalement elle se défila. Tu veux bien me raccompagner ? Wilfried a disparu et vu ce que viens de faire ton amie je n'ai pas envie de la rencontrer par accident. Là par contre elle ne mentait pas. Elle risquait sinon d'en venir aux mains et ce ne serait pas beau à voir.

Néanmoins elle gardait en tête l'histoire du journal. lui-même avait du remarquer son changement de comportement. Mais comment ? Peut-être que cette Sarah était une de ses ancêtres ? Prenant le bras du brun, elle sorti de la salle des fêtes et le suivit jusqu'à un taxi ou même sa voiture. La seule chose qui l'intéressait pour le moment était de vérifier son grimoire. Pourtant elle reprit vite ses esprits une fois à ses côtés dans le véhicule. la présence du brun dans un véhicule si petit était oppressante, prenante... Elle allait finir par adorer les dragons plus que les chats si ça continuait.


Sarah L. Anderson
Messages : 56
Date d'inscription : 29/01/2015

Journal de Bord
Race: Fée
Sang: Mêlé
Fétiche: Grimoire Arcanique

avatar

❃ Epée d'Hadès ❃
Fée




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   Dim 22 Mar - 12:55
Syriel revint un peu à la réalité en l'entendant. Il hocha la tête.

— Oui. Tu ne peux pas être elle. Tu es trop jeune, comme je te l'avais dit... C'est pour ça que je pense que vous êtes liées, et pas... La même personne.

La sentant hésiter un instant, il la laissa réfléchir, et accepta volontiers de la raccompagner. Après tout, lui-même n'avait pas vraiment envie de voir Heira après tout cela. Il monta dans un taxi avec elle, et se rendit compte de la situation dans laquelle il s'était mis. Seul avec elle à l'arrière du véhicule. Bien qu'il ne soit pas excessivement musclé, la carrure de Syriel semblait impressionnante dans cet endroit confiné, à fortiori à côté de Sarah. Pendant un moment, il se contenta de regarder par la fenêtre, n'osant pas la regarder sous peine de faire quelque chose dont il n'aurait pas voulu. Il ne faisait que la raccompagner chez elle, rien de plus. Même s'il était en froid avec Heira, elle restait sa compagne. Se rassurant ainsi, il se tourna vers Sarah, et sentit son coeur battre plus fort que d'accoutumée, juste pour un battement. Il eut l'impression que son sang traversa son corps en quelques millièmes de seconde. Elle était si proche, et ils n'étaient plus entourés de personnes. La scène était trop belle pour être vrai aux yeux de Syriel. Ne sachant pas où elle habitait, il préféra ne pas manquer l'occasion, et se lança.

— Afin que l'on découvre la vérité sur tout ça... Y aurait-il moyen que l'on se voit une nouvelle fois, dans les prochains jours ?

C'était à la fois vrai et faux. Il avait l'intention de découvrir qui elle était. Mais si en plus, il pouvait chercher en sa compagnie... Il ne pourrait rêver mieux.


Syriel Rothk
Messages : 72
Date d'inscription : 02/02/2015

avatar

❃ Admin Tyranique ❃
Gargouille




MessageSujet: Re: Le Banquet de Présentation   


Contenu sponsorisé






 

Le Banquet de Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Arcanes du Chaos :: Plan Physique :: Quartiers Administratifs :: Tours de Commerce-