L'Assemblée du crépuscule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Partagez | .



MessageSujet: L'Assemblée du crépuscule   Dim 5 Avr - 22:22
Posée sur son postérieur, silencieuse comme une vigie, la louve attendait de voir ce qu'il se passerait. Le crépuscule n'était pas encore tombé et les bruits de trajet des véhicules se taisaient à peine. La louve n'osait pas bailler. Le moindre son laissait une chance infime d'être entendue par une ouïe fine. Elle n'osait pas non plus bouger : l'emplacement qu'elle avait trouvé lui permettait de dissimuler et sa position, et son odeur. En d'autre terme, elle avait trouvé la planque parfaite. Cependant elle savait que bientôt il lui faudrait quitter le cocon de sa cachette et se mettre en face... dans un bâtiment en diagonale du sien, ce soir, il se passerait des trucs bizarre.

L'assemblée du Crépuscule... l'alliance les avait surnommé ainsi. Ils se regroupaient ici tout les deux mois, une date proche de la pleine lune. Contrairement à pas mal de lycans qui auraient déjà commencé à être sur les nerfs à la proximité de cette date mensuelle fatidique, Enorah gardait son calme. Ce talent, travaillé depuis des siècles ne souffrait d'ailleurs que d'une seule nuit de folie et non trois. mais quelle nuit... Elle exigeait d'elle-même d'être enfermée au sanctuaire dans ces moments là. Baissant sa truffe, observant ses pattes, la louve noire appréhendait la suite logique de toute cette mascarade. Il allait y avoir plusieurs de ces créatures contre natures... mais sa mission ce soir ne serait pas de les annihiler et de faire disparaitre toute trace de leur passage. Non ce soir elle était juste là pour épier. Si elle devait en venir aux griffes, ce serait par obligation... Mais là, en ce seul cas, elle aurait tout les droits.

Le moment était venu. la louve se mit en chemin, expirant un air brumeux qui sembla petit à petit l'envelopper. Elle savait faire bien peu de choses pour une druide... du moins, selon elle. Alors sous cette forme, encore moins... mais protéger son odeur, devenir impossible à pister par l'olfactif, elle savait le faire. Son pelage noire semblait être caressé par une légère brise alors que l'envoutement prenait forme. La louve bondit d'un toit à l'autre et dans la pénombre, finit sur celui face à la fenêtre derrière laquelle tout allait se passer.

La louve les savaient à présent tous arrivés mais quelque chose la faisait frémir... elle n'était pas seule. Sur ce toit, elle n'était pas seule. L'animal émit un faible grondement et attendit que l'inconnue ou l'inconnu sorte de la pénombre. Elle savait qu'il ou elle se cachait derrière elle, derrière ce mur de béton menant à l'escalier de sortie. Elle attendit, tout simplement... Mais plus on la ferait attendre et moins aisément elle pourrait être convaincue de la bonne foi de la dite personne. Et son instinct la trompait rarement : cette créature allait être difficile à tuer...


Enorah Valheïm
Messages : 11
Date d'inscription : 28/03/2015

Journal de Bord
Race: Lycane
Sang: Pur
Fétiche: Traité Druidique

avatar

❃ Envolée Sauvage ❃
Lycan




MessageSujet: Re: L'Assemblée du crépuscule   Lun 6 Avr - 14:43
Nate gara son engin infernal au coin de la rue. Il en descendit en maugréant. Certes, il travaillait pour Hades, il était donc tenu d'accepter les missions que l'on lui confiait. Il n'était pas obligé de les aimer. Non parce qu'il était debout à une heure indue, ça ce n'était aucunement gêne, bien au contraire. Mais le manque d'information dont il souffrait pouvait se révéler fatal, et même si au fil des combats il avait appris à - presque - toujours retomber sur ses pattes, il préférait savoir de quoi il retournait avant de risquer sa peau. Ça et la pleine lune qui approchait à grand pas... La plupart des lycans avaient déjà pris leurs précautions pour éviter d'être découverts en cette période. Le scandale que cela causerait chez Hades et les sanctions qui s'ensuivraient étaient suffisamment dissuasives pour empêcher tout débordement planifié.

On ne lui avait laissé que le minimum d'hommes. C'est-à-dire aucun. Seule Joan avait choisi de le suivre, passant outre cette période de repos forcée lupine pour veiller sur son compagnon. Ça lui faisait au moins une sécurité, quelqu'un qui couvrait ses arrières. Comme à l'époque où il officiait en tant que tireur d'élite. Un tireur, un guetteur.Discrétion, sécurité et efficacité maximale. Il vérifia son arme tout en montant les escaliers de secours. Il se trouvait sur un immeuble, juste en face de ses cibles. Un groupe de personnes non-identifiées se livrant à des activités tout à fait compromettantes. Se réunissant bimensuellement dans l'immeuble d'en face. Et c'est tout ce qu'il savait. Les ordres cependant avaient été bien plus clairs. Observer, juger, agir. Il avait toute autorité pour abattre ces gens si ce qu'il faisait entrait dans la zone de sanction d'Hades. Et il était impatient de pouvoir tirer. Ca le détendrait. Et puis, c'était bientôt la pleine lune. Qui sait ce qu'il se passerait, sur ce toit ?

Ce toit où il n'était soudain plus seul. Accroupi derrière un muret, l'arme à la main et prêt à s'avancer, il venait d'entendre le bruit caractéristique d'un atterrissage. Quelqu'un ou quelque chose de léger. Ou d'agile. Dans les deux cas, prudence. Il arma son fusil et s'avança, non menaçant mais prêt à faire feu. Il sentait l'influence de la lune croître. Il n'espérait qu'une chose, que cette mission finisse en vitesse histoire qu'ils n'entrent pas dans cette rage lycanne en plein milieu de New York.

En parlant de loup... Son visiteur inattendu, ou sa visiteuse, peu importait, en avait toutes les caractéristiques. Ce qui, au moins, lui donnait un indice sur sa nature pour le moins surnaturelle. Il ne relâcha néanmoins pas sa vigilance, et, s'arrêtant à une distance à laquelle il aurait tout le temps de répondre à une éventuelle attaque, lança quelques mots d'une voix dure. Son micro avertissant sa compagne de l'évolution de la situation en temps réel. Il pouvait voir ses cibles, par la fenêtre. Selon ses informations, ils étaient au complet. Il espérait que tout ça se réglerait rapidement et proprement. Il n'avait pas pour habitude d'échouer à cause d'imprévus de cette nature.

- Qui êtes-vous et que faites-vous içi ?



Nate T. Jackson
Messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2015

Journal de Bord
Race: Lycan
Sang: Pur
Fétiche:

avatar

Lycan




MessageSujet: Re: L'Assemblée du crépuscule   Mar 7 Avr - 6:38
Cet intriguant allait tout faire foirer ! Enorah vit un homme, visiblement militaire approcher d'elle et si ses grognement se turent ce n'était clairement pas un bon signe. La louve observait les armes accrochées à la taille de l'homme avec et ça lui faisait froncer le museau. Du dégoût... Voilà tout ce qu'elle ressentait pour ce genre de matériel. Puis une question tomba, dure, froide. Non mais hoh il allait se calmer le jeunot !? La louve était presque certaine que cet homme... non... C'était surprenant mais à l'odeur, ce devait être un lycan. Ce lycan ne devait guère être plus âgé qu'elle, elle en était certaine. Et le respect dû à la sagesse alors ? La politesse aurait voulu qu'il se présente.

" Ce serait plutôt à moi de poser la question... "

Murmura une voix dans la tête du lycan. Un atout des lycans étant de pouvoir parler sous forme animale, surtout entre eux, comme par télépathie, la louve avait pour habitude d'utiliser ce genre de méthode. Par instinct, la queue basse, elle lui tournait autour, prête à bondir à la moindre faille trouvée dans la défense de ce jeune loup. Comment un lycan pouvait-il oser attaquer avec des balles en acier ? Comment un lycan pouvait-il autant oublier son héritage, et se munir d'armes ? Cette époque n'était pas la sienne mais cette même époque était illogique. En faisant ça, un lycan ne pouvait pas apprendre à utiliser ses pleines ressources. Malgré elle, elle poussa donc un grognement de désapprobation inconscient. Bon... au moins, il semblait avoir une bonne garde.

" Que fait l'Hadès ici. " Demanda-t-elle, reconnaissant le blason sur leur uniforme. " Vous allez vous faire tuer, c'est tout ce que vous risquez. Rentrez chez vous et laissez faire vos ainés ".

La voix était calme et consciente que tout cela pouvait bien passer pour de l'orgueil mais le plus fort avait toujours raison. Mais à tord ou à raison, pour elle l'Hadès corp n'était qu'un groupuscule encore trop jeune pour avoir du poids dans ce genre de conflit. Preuve en était qu'ils envoyaient un lycan encombré... le pauvre, elle le plaignait. Mais là encore, Enorah pensait en fonction de ce qu'elle connaissait. Elle n'était définitivement pas de cette époque...


Enorah Valheïm
Messages : 11
Date d'inscription : 28/03/2015

Journal de Bord
Race: Lycane
Sang: Pur
Fétiche: Traité Druidique

avatar

❃ Envolée Sauvage ❃
Lycan




MessageSujet: Re: L'Assemblée du crépuscule   Mar 7 Avr - 20:39
Nate suivait les mouvements de la louve, gardant toujours cette distance, tout en essayant de ne pas perdre des yeux la raison de sa venue. La louve, oui. La voix était définitivement féminine. Et arrogante.
Nate avait peut-être l'habitude de l'arrogance, de recevoir des ordres et d'obéir, mais ça ne voulait pas dire qu'il aimait ça. D'autant qu'avec la pleine lune approchant à grand pas, son côté animal ressortait de plus en plus, et un Alpha, solitaire ou non, ne se laisse pas donner d'ordres. Aussi il ne répondit pas aux questions de sa compatriote. Du moins, pas de la manière dont elle aurait sans doute apprécié qu'il réponde.

- Que peuvent-bien t'importer les risques que je cours ?

Il se doutait bien qu'elle n'était pas là pour le plaisir, ni par hasard. Sans doute partageait-elle une partie de ses objectifs avec les siens. Mais il préférait l'entendre de sa bouche. Il adressa quelques mots, plus doux, à son micro, informant Joan qu'il n'y avait pas de problèmes. Rien qu'un léger contretemps. Il capta un mouvement à la périphérie de son champ de vision. Quoi qu'ils soient en train de faire, ça avait   commencé. Il choisit de tenter un compromis. Après tout, les querelles stupides entre deux loups ne feraient que faire échouer sa tâche. Sans relâcher sa vigilance, il l'interpella, essayant d'être moins violent dans son ton. Succès mitigé.

- J'ai reçu la mission de m'occuper de ces types, en face. Et je me doute que tu n'es pas là pour les enchiladas. Trêve ?

C'était le mieux qu'il pouvait faire. Il recula, se plaçant de façon à garder en vue aussi bien la louve que les zigotos d'en face. Qui étaient très occupés. Heureusement qu'il n'avait nul besoin de jumelles ou de viseur à cette distance, sinon il n'aurait pu continuer du surveiller la lycanthrope. Soupirant, il laissa ses mains retomber, s'éloigner de son fusil de précision. Si alliance il y avait, alors montrer de la bonne volonté, même si elle n'était que feinte, ne pourrait pas lui faire de mal. Et puis, il n'était pas n'importe quel loup. Il avait passé sa vie à se battre, armé ou à mains nues. Surtout à mains nues. Et la pleine lune approchait.


Nate T. Jackson
Messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2015

Journal de Bord
Race: Lycan
Sang: Pur
Fétiche:

avatar

Lycan




MessageSujet: Re: L'Assemblée du crépuscule   Sam 25 Avr - 13:02
La louve rôdait autour du milicien sans relâche, observant chaque point faible potentiel, chaque faille... Mais n'en trouva que bien peu, et pas réellement utiles pour le moment. Elle s'arrêta de rôder à la première question. Ce qu'il lui importait ? Il était un lycan jeune, qui avait rallié la cause humaine. Il ne pouvait donc point songer à se défendre ou se méfier d'eux. Surement n'avait-il jamais entendu parler de la grande guerre lycane... Mais les humains étaient retors, avaient autant d'avis que de peuple. Dans tout les cas,la brune habituée aux placements se recula de sorte à l'empêcher d'avoir elle et les vamps dans une même ligne de mire.... disons qu'elle avait eu la même idée.

Cela ne te regarde pas.

Était-ce une réponse ? Pour elle oui. A le voir, elle en savait un peu plus au sujet des siens mine de rien. Elle n'en avait croisé que peu mais il était la preuve parfaite pour dire qu'une partie soutenait l'humanité... Inconscients qu'ils étaient. Ils allaient droit à leur perte. Cependant, à l'analyser elle en oubliait d'être sociable. Lorsqu'elle s'en redit compte, elle arrêta de tourner et écouta ce que le lycan avait à dire. Intervenir ? Pour quoi, pour avertir que l'alliance était au courant de ce genre de choses ? Hors de question. Elle préférait attendre 'abord de savoir ce qu'ils mijotaient.

J'entends très bien d'ici, s'il n'y avait pas autant de boucamp dans les radios de leurs hommes de main je pourrais même savoir ce qu'il se trame depuis cette tour.

Après tout, les loups entendaient des sons que les humains n'entendaient pas... Non il n'y avait rien à faire, léna préférait sa forme lupine. Dépourvue d'odeur, l'indice laissé quant à ses origines n'empêchait pas néanmoins le jeune lycan de lui tenir tête... Rien qu'à cela jadis les loups inclinaient la tête en signe de respect. Le regard vide un temps, elle se décida à concéder une utilité à cette potentielle entraide. Mais elle se refusait d'en dire davantage sur l'alliance. Décidant de jouer le jeu d'une chasseuse à son propre compte, la louve répondit enfin à l'offre.

Ok. Ne me fais pas rater ma mission en étant trop bruyant, c'est tout ce que je te demande. Trève.

La jeune femme, sentant sa nervosité leva la tête au ciel. Elle même n'en ressentait aucun effet. depuis qu'elle était druide, elle avait toujours fait le choix chaque mois de sacrifier de sa force en l'échange d'un plus grand contrôle sur sa forme. Ne subissant qu'une seule nuit, voir le problème du jeune homme lui rappela combien il était dur sans cela de se contrôler. Autant ne pas l'énerver gratuitement, en somme.

Au bout d'un temps, elle, s'asseya sur son postérieur, sa petite frimousse reniflant l'air... Oui, il n'avait pas tord. Ils étaient tous là. On va donc voir, que suggères-tu pour se rapprocher ?


Enorah Valheïm
Messages : 11
Date d'inscription : 28/03/2015

Journal de Bord
Race: Lycane
Sang: Pur
Fétiche: Traité Druidique

avatar

❃ Envolée Sauvage ❃
Lycan




MessageSujet: Re: L'Assemblée du crépuscule   Dim 3 Mai - 18:38
Nate avait bien un plan. Un plan simple, sans fioritures inutiles, avec de fortes chances de succès. Et de fortes chances de blessures. Un plan qui correspondait parfaitement à son humeur du moment. Téméraire, dangereux et violent. Et spectaculaire. Le décorum était une part importante de n'importe quelle tactique. Sinon, sans panache, tout devenait tellement plus terne. Plus morne. Plus ennuyeux. Le seul inconvénient, c'était le manque de discrétion. Mais le lycan n'était pas du genre à s'infiltrer furtivement dans le dos de ses ennemis pour les assassiner. Au contraire.

[color:60e6=FF0000] - J'ai bien un plan... Que tu n'apprécieras pas. Mais il est la raison pour laquelle j'ai choisi ce toit en particulier.

En quelques mouvements experts, il arma son fusil, le canon braqué sur les fenêtres de la pièce où les vampires s'étaient rassemblés.Il détourna la tête de la louve, confirmant sa volonté de respecter le pacte de non-agression. Il porta une main à son oreillette, et parla d'une voix basse, bien plus douce et calme que celle qu'il avait utilisé précédemment.

- Phase d'approche engagée. Couverture périmètre. Prépare-toi à intervenir au besoin. A plus....Joan. Et il prononça ce nom avec une voix inhabituellement chargé d'émotions, mais néanmoins stable. Les sentiments qu'ils avaient développés au fil des décennies n'étaient pas exprimables par des mots. Ils ne l'avaient jamais été. Le don d'empathie de leur race était tellement....Plus.

- J'ai des balles à ultraviolets. Ca ne les tuera pas, mais ça sera suffisant pour nous donner l'avantage en bas. Mon plan original était de tirer à travers les vitres, puis de sauter et d'extraire les informations des cibles. Et puis, c'est toujours autant de sangsues en moins. Si tu tiens à éviter le contact, je peux toujours faire sauter l'étage en-dessus avec une grenade. Ca devrait fournir une distraction suffisante pour te permettre, disons, de sauter au travers de la fenêtre du palier sans être remarquée. Dans tout les cas, ton saut sera mon signal. Quand à la retraite, on avisera si on s'en sort.

Nate se mit en position de tir. Il repensait à ce jour, à Pearl Harbor, où il avait gagné la médaille du meilleur tireur au fusil. Et quelques siècles avant, à l'époque de l'Ouest Sauvage, et de l'habileté au pistolet qu'il avait du développer. Si il l'aurait voulu, il aurait pu les abattre tout les six avec son Colt sans qu'ils aient le temps de remarquer quoi que ce soit. Et sans courir de risques. Ce dont il était bien plus conscient depuis Joan. Et puis, il avait beau savoir se battre, il ne s'était pas souvent battu sous forme lupine. Et il ne souhaitait ni être vaincu, ni être tué. Alors, autant profiter de ce que ce plan offrait. Son plan, dorénavant.

Il posa doucement son doigt sur le pontet, n'attendant l'accord de sa partenaire de fortune pour le déplacer sur la détente et faire un carton.

- C'est quand tu veux. A moins que tu n'aies une meilleure idée.


Nate T. Jackson
Messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2015

Journal de Bord
Race: Lycan
Sang: Pur
Fétiche:

avatar

Lycan




MessageSujet: Re: L'Assemblée du crépuscule   


Contenu sponsorisé






 

L'Assemblée du crépuscule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Assemblée des Seigneurs Sith
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» La beauté d'un Crépuscule en attire plus d'un... | PV Hivernou ♥ |
» Amitié, ô amitié, où te caches-tu ? [PV Crépuscule d'Orage]
» Sombre Crépuscule qui enivre mes Songes d'une douloureuse tristesse |P.V ma Crêp|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Arcanes du Chaos :: Plan Physique :: Quartier Pauvre-